Kin-Kiey Mulumba

«Le Congo est entré dans la Société de l’Information»

  • ven, 08/08/2014 - 10:47

Déclare de retour de Kinshasa le Secrétaire général de l’UIT.

Un désir de Kabila

  • mer, 30/07/2014 - 00:25

Une association Kabila Désir voit le jour à Kinshasa avec mission de fédérer les Congolais qui ont envie de Kabila.

Journées de la Société de l’Information à Kinshasa

  • mer, 30/07/2014 - 00:20

En rendant visite au Congo, Hamadoun Touré «corrige une faute commise» par l’Union Internationale des Télécommunications, explique le ministre Tryphon Kin-kiey Mulumba.

Radiation, suspension, nomination au P.A

  • mar, 22/07/2014 - 01:56

En prévision des échéances à venir, le Parti pour l’action balaie en son sein.

L’affaire Startimes ou quand Africa News fait honneur à la presse congolaise

  • mar, 22/07/2014 - 01:34

«La nôtre, celle de la Vème République, a connu de nombreuses modifications au fil du temps», déclare le diplomate français à la classe politique congolaise.

Fibre optique, un coup de pouce apprécié de la Banque Mondiale

  • mar, 22/07/2014 - 01:08

Le don de 92 millions de dollars fait au Congo prévoit d’accélérer l’émergence d’une société de l’information et l’essor de l’économie numérique.

Le Congo rend hommage à ses maîtres à penser

  • lun, 07/07/2014 - 02:15

Le Salon Congo était plein de célébrités, maîtres à penser de toute une génération, que le Gouvernement a décidé de sortir des bas-fonds de la Nation pour les porter au pinacle de la République.

Le Ministre Kin-kiey face aux convives du banquet de l’esprit

  • lun, 07/07/2014 - 02:07

En voilà une belle manière de nous perpétuer d’une génération à une autre, dans la ligne droite de ce que Platon appelait en son temps le «projet d’immortalité». Car l’artiste est immortel.

Le Ministre Banza nourrit le désir d’exporter le génie congolais

  • lun, 07/07/2014 - 02:00

«Nous vendons du cuivre, nous vendons du coltan, nous vendons du manganèse, nous vendons de l’électricité; il nous faut désormais vendre, aussi nos talents, nos génies, notre intelligence, notre savoir et notre savoir-faire, bref notre culture».

Après avoir sanctuarisé les «ancêtres», l’Etat ouvre aux vivants le Panthéon des immortels

  • lun, 07/07/2014 - 01:44

«Il y a eu «beaucoup d’appelés» mais à l’arrivée, peu d’élus. En partie, parce que «peu jouissent de leur métier (...). «Peu ont eu la chance de réaliser que «l’Art va avec l’«Ar», selon le calembour des Kinois, l’ar signifiant argent», a déclaré Yoka Lye Mudaba appelant à l’application de la réforme culturelle.

Pages