News

Le SG du PPRD, E. Boshab, s’en était expliqué: «Notre message aurait été mal com

Le rappel à l’ordre

  • mar, 17/07/2012 - 09:32

Une matinée politique tourne à la tragédie: le patron de la Rtnc est suspendu par le ministre qui réprimande en direct la Rtnc, qui écope d’une mise en garde publique du régulateur. On en était encore à se poser des questions.

Le plaisir pour des ministres de se remettre en cause, d’écouter les expériences

Matata enferme à Zongo ses ministres en vue d’un partage

  • mar, 17/07/2012 - 09:18

C’est maintenant que tout commence. Lorsqu’un pays est béni des Dieux mais qu’il n’arrive pas à décoller, lorsqu’un pays a tout pour réussir mais qu’il s’enlise dans le sous-développement, lorsque tout paraît si immense en termes de défis, de besoins et d’attentes, lorsque tout est si fragile face aux obstacles qui continuent de bloquer le décollage du géant, face à un environnement économique mondial de plus en plus exigeant et d’un voisinage hostile, alors, que lui reste-t-il encore à faire?

Le pays dit être fier de son armée en dépit des problèmes de toute armée…

Guerre injuste

  • mar, 17/07/2012 - 09:15

A Rutshuru, nos soldats se battaient contre des armées organiques rwandaises. Déployer quel génie quand on est un pays post-conflit, que le processus de démocratisation vous prend à la gorge - c’est le cas chez nous -, que tout est à construire ou à reconstruire jusqu’à ce qui compte le plus pour une Nation - l’armée -, que vous avez un voisin avec qui vous partagez une frontière géographique sans connaître où s’arrête la frontière culturelle, et dont les problèmes peuvent servir de prétexte à des actes inconsidérés? Pourquoi notre pays devrait-il toujours payer comptant des conflits internes de son voisin oriental?

Pour avoir pris la caisse du parti, Shabani (au centre) est livré à la justice

Tshisekedi lave blanc et traîne son vertueux secrétaire général Shabani devant la justice

  • mar, 17/07/2012 - 09:11

Rarement parti politique aura connu autant de purges qui ont été autant d’occasions d’un suicide collectif. Rarement on a assisté à un culte aussi messianique d’une idéologie du changement qui a su s’adapter à tous les régimes, à toutes les époques, avec la même ardeur, la même combativité, la même croyance quasi mystique dans l’inéluctabilité du couronnement de la lutte.

Les deux grands oraux de Matata devant les élus

  • dim, 01/07/2012 - 01:15

Le projet de loi de Finances du Gouvernement a été présenté le 22 juin aux Elus par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo avant d’être défendu par lui-même trois jours plus tard le 25 juin après un débat général que le PM a jugé de «qualité» et de «valeur» visant l’amélioration de la gouvernance et du cadre de vie du Congolais. Le projet a été déclaré «recevable» par la plénière de l’Assemblée nationale et est actuellement en examen en Commission économico-financière et de contrôle budgétaire. Le Soft publie ci-après en document les deux discours du PM.

L’armée, dernier rempart

  • dim, 01/07/2012 - 01:13

Voici un anniversaire de l’indépendance qui passe inaperçu, est célébré sans faste. Ni défilé des forces vives, ni parade militaire. Et comme on dit chez nous: dans la méditation!
Jamais ce mot n’avait eu autant de sens dans ce pays que ce 30 juin...
Il y a trois ans, le pays célébrait son cinquième anniversaire dans le plus grand faste, devant le couple qui compte tant dans la mémoire collective du pays.

Matata rend publique sa feuille de route

  • mer, 06/06/2012 - 18:37

Vingt-cinq jours chrono - pas plus, pas moins - après son investiture par la Chambre basse, le Premier ministre Augustin Matata Ponyo Mapon a rendu publiques en conférence de presse dans la Capitale les mesures clé que son Gouvernement entend mettre en oeuvre d’ici à 2016 afin de hisser le Congo au niveau de pays à revenu intermédiaire. C’est lors du 1er Conseil des ministres ordinaire de la Législature présidé vendredi 1er juin à la Cité de l’Union Africaine dans la Capitale que le Chef de Gouvernement a reçu le go ahead du Chef de l’Etat pour dévoiler la feuille de route gouvernementale en attendant l’adoption lundi 4 juin, selon toute vraisemblance, en conseil des ministres extraordinaire, du 1er projet de la loi de finances, nouvelle appellation du budget de l’Etat qui sera présenté devant les Chambres législatives. Ci-après, des extraits du discours prononcé par le Chef du Gouvernement à l’occasion de la présentation de la feuille de route.

Investi

  • lun, 14/05/2012 - 16:29

J’ai fait un rêve: le Congo pays émergent
Et si Matata réalisait son rêve fou? Deux mois avant la fête du cinquantenaire de l’Indépendance du pays, nul ne payait un sengi l’atteinte du Point d’achèvement de l’initiative PPTE! Avant lui, nombre d’approches avaient été tentées et avaient échoué. Il avait fallu qu’il y vienne - du BCECO, un organisme qui sert de courroie de transmission entre l’appui financier international et les programmes du Gouvernement exécutés en faveur des populations, des entreprises d’État et de l’administration publique - et se mette au travail... en équipe. Et donne de l’impulsion et... de la volonté puis de la détermination.

Le Programme quinquennal 2012-2016 en intégralité

  • lun, 14/05/2012 - 16:26

Le Soft International publie ci-après en intégralité le Programme quinquennal 2012-2016 du Gouvernement tel que présenté aux Députés par le Premier ministre lors de la séance solennelle du lundi 7 mai 2012.

Vers l’investiture du Gouvernement Matata

  • lun, 07/05/2012 - 21:59

C’est donc le compte à rebours, la dernière ligne droite. Les choses sérieuses vont enfin pouvoir commencer: la mise à l’eau de l’équipe gouvernementale. Cinq mois après nos élections du 28 novembre 2011, nos nombreuses palabres démocratiques sont derrière nous, le cap peut être mis. Nommée samedi 28 avril par le Président de la République après des missions d’information et de formation, l’équipe gouvernementale se présente lundi 7 mai devant les Députés conformément au prescrit de la Constitution, selon lequel «avant d’entrer en fonction, le Premier ministre présente à l’Assemblée nationale le programme du Gouvernement. Lorsque ce programme est approuvé à la majorité absolue des membres qui composent l’Assemblée nationale, celle-ci investit le Gouvernement» (art. 90, al. 4 et 5).

Pages