Politique

A Kinshasa, défis relevés, défis à relever

  • jeu, 18/10/2012 - 10:56

Le voyage de Hollande laisse un goût amer. Exit les assises de Kinshasa. Dans deux ans exactement, ce sera le tour du Sénégal d’organiser le XVème Sommet et à Joseph Kabila Kabange de passer le flambeau au pays de la négritude, de la même manière que la RDC l’a reçu de la Confédération helvétique.

Le Député (de Bodjala, Opposition MLC) Jean-Lucien Bussa Tongba.

Le Cabinet harcelé

  • dim, 07/10/2012 - 09:28

Quand l’état de la Nation impose la cohésion, la Chambre veut la fronde. Ils ne savaient plus où donner de la tête, les ministres Matata. A peine le 15 septembre la Chambre a-t-elle sonné la rentrée que les ministres enregistraient - Démocratie oblige! - les premières questions orales et même les interpellations. Le Premier d’entre eux - le Premier ministre, Chef du Gouvernement de la République Augustin Matata Ponyo Mapon - n’était pas logé à meilleure enseigne

Mayobo, Laure-Marie Kawanda et le Chef de l’Etat Joseph Kabila.

Kawanda a fait la remise-reprise avec Mayobo chahuté

  • lun, 01/10/2012 - 08:33

Il a fini par accepter l’irréparable. Le Député Palu Godefroid Mayobo Mwene Ngatien a cédé à l’escalade d’une base électrisée ayant juré d’en venir aux voies de fait. Défait le 21 septembre 2012 par le Secrétaire général et Chef du Parti Antoine Gizenga Fundji, l’ancien Secrétaire permanent et porte-parole du Parti Lumumbiste Unifié refusait de voir la réalité et tentait un dernier baroud d’honneur refusant la remise-remise avec la nouvelle maîtresse des lieux Mme Laure-Marie Kawanda Kayena affûblée du titre de représentant le Secrétaire général Chef du Parti.

L’équipe Matata réagit

  • sam, 15/09/2012 - 10:00

Intox et fausses Infos couvrent des unes de presse. Ils doivent avoir mangé du... Sinon comment expliquer qu’ils se soient mis en tête d’écrire et de publier des telles excentricités - loin de tout professionnalisme - et... que jamais un apprenti journaliste n’aurait pu coucher! Et pour quel but? Un jour, ils annoncent un réaménagement ministériel, un autre un chambardement, puis - comme ça leur passe par la tête! - un revers au FMI... Puis: «La machine gouvernementale en panne. L’Exécutif national bat de l’aile». Puis: «Il y a une crise latente au sein du gouvernement. Il faut craindre le pire. Et, peut-être un arrêt brusque du fonctionnement de l’appareil de l’Etat»!

La cohésion nationale passe par un processus de formation des Cadres

  • lun, 03/09/2012 - 18:58

Le rêve de toute communauté humaine est de vivre éternellement, de mieux en mieux et d’étendre son espace vital et son influence dans le monde. Une telle ambition suppose et implique la réalisation d’un archétype, c’est-à-dire, un citoyen modèle de base qui sert de référence dans l’évolution de l’homme et dans la réalisation de l’idéal de la société et de la société idéale.

A l’international, le PM monte en puissance une communication de guerre

  • ven, 31/08/2012 - 11:09

Le PM Augustin Matata Ponyo Mapon a accordé un entretien au Soir de Bruxelles qui l’a publié fin de semaine dernière sous la signature de sa journaliste Colette Braeckman qui faisait partie de la délégation en R-dC du ministre Didier Reynders.

Les 100 jours déclinés

  • lun, 20/08/2012 - 11:41

Le Premier ministre a décerné une note de «plus de 60%» à ses Vice-Premiers ministres, à ses Ministres, au Ministre Délégué ainsi qu’à ses Vice-ministres au bout de l’épreuve des 100 premiers jours d’exercice gouvernemental. Vendredi 17 août, à 10 heures tapantes, debout devant le pupitre dressé pour la circonstance, devant son équipe gouvernementale quasi complète et devant des représentants des médias, Augustin Matata Ponyo Mapon n’a pas voulu bouder son plaisir face aux résultats réalisés par son équipe même si, reconnaît-il, «tout n’a pas été parfait». De là l’importance pour le Gouvernement, explique-t-il, peu avant d’offrir un garden party, «de continuer à multiplier ses efforts afin que nos populations commencent à récolter les fruits de ces avancées». Il faut donc, plus que jamais, «maintenir le cap», a expliqué le Premier Ministre.

Les 100 jours de Matata

  • lun, 06/08/2012 - 09:49

Ils vont bientôt appartenir à l’histoire. Les 100 premiers jours du Gouvernement Matata arrivent à pas de géant. «Les 100 jours pour réussir: l’Europe»; «les 100 premiers jours de Obama»; «les 100 premiers jours de Hollande»; «Hollande sévère sur les 100 premiers jours de Sarkozy», etc.
Dans le monde des médias et de l’opinion publique, le début de mandat est toujours apparu comme une période d’espoir, un moment clé avec son importante valeur psychologique. Les premiers pas aident à montrer la capacité ou non d’un homme ou d’une équipe à conduire de façon positive une action publique.
Si dès les premiers jours de votre prise de fonction, vous n’êtes pas apte à prendre vos marques et à marquer votre territoire, l’avenir est compromis.

Des argentiers affluent à Kin

  • jeu, 02/08/2012 - 15:52

Pour la deuxième année consécutive, tout le gotha financier africain réuni dans les salons du GHK.
Des argentiers comme s’ils en pleuvaient dans la Capitale de la R-dC. Pour la deuxième année consécutive, le plus naturellement du monde - sans que personne n’ait rien à décommander et n’ait rien décommandé -, ils sont tous là, en grand nombre, au grand complet, dans la plus parfaite organisation, au même Salon du GHK, dans notre belle Capitale, aimant ce pays comme jamais. L’année dernière - il y a un an jour pour jour, du 3 au 4 août 2011 -, c’était Augustin Matata Ponyo Mapon qui les accueillait au titre de président du Caucus. Il était alors ministre des Finances. Cette année - du 1er au 2 août - c’est Patrice Kitebi Abol Mvul qui les reçoit ayant pris la main du ministre Matata passé à la tête de l’Exécutif national et présidant ce cérémonial qui peu à peu se mue en tradition.

Les deux grands oraux de Matata devant les élus

  • dim, 01/07/2012 - 01:15

Le projet de loi de Finances du Gouvernement a été présenté le 22 juin aux Elus par le Premier ministre Augustin Matata Ponyo avant d’être défendu par lui-même trois jours plus tard le 25 juin après un débat général que le PM a jugé de «qualité» et de «valeur» visant l’amélioration de la gouvernance et du cadre de vie du Congolais. Le projet a été déclaré «recevable» par la plénière de l’Assemblée nationale et est actuellement en examen en Commission économico-financière et de contrôle budgétaire. Le Soft publie ci-après en document les deux discours du PM.

Pages