Kinshasa

De quoi vont s’occuper nos ministres ?

  • lun, 22/12/2014 - 02:13

Les charges ministérielles découlant de l’ordonnance n°08/074 du 24 décembre 2008.

L’histoire du Congo

  • mar, 16/12/2014 - 02:27

Kabila rappelle qu’il s’inscrit dans la lignée de ses héroïques ancêtres qui ont contesté jusqu’au prix du sacrifice suprême les ukases venus de l’étranger.

Matata II, essai de radioscopie

  • mar, 16/12/2014 - 02:13

Trois provinces - et pour cause? - se taillent la part du lion: le Katanga, le Bandundu et le Maniema.

Matata II, les quatorze qui rempilent

  • mar, 16/12/2014 - 02:05

Compétence, confiance - et,… chance -, fidélité, loyauté, combativité, donc poids politique, ont pesé dans le maintien ou non dans une équipe remaniée très disputée.

Matata II, ceux qui arrivent ou reviennent

  • mar, 16/12/2014 - 01:57

Compétence, confiance - et,… chance -, fidélité, loyauté, combativité, donc poids politique, ont pesé dans le maintien ou non dans une équipe remaniée très disputée.

Matata II, un massacre perpétré par les chefs des partis politiques

  • mar, 16/12/2014 - 01:47

Désormais pour survivre politiquement au Congo, il faut créer son propre parti politique...

Sous l’énorme tente pleine comme un œuf, Kabila Désir et Objectif 2001 scellent un mariage d’avenir

  • mar, 16/12/2014 - 01:36

«N’écoutez pas les mensonges facilement répandus, jugez par vous-même l’œuvre de Kabila. Dites-le autour de vous », explique Kin-kiey.

Matata II voit le jour

  • lun, 08/12/2014 - 05:00

Trois Vice-premier ministres (le PPRD Boshab), le MLC Thomas Luhaka Losendjolo), le Palu Willy Makiashi, deux ministres d’Etat (l’UFC Michel Bongongo) et Simon Banamuhere, douze ministres et une vice-ministre reconduits.

Le royaume des rumeurs a repris tous ses droits

  • lun, 08/12/2014 - 04:57

Des allocutions présidentielles constitutionnelles en ce mois de décembre fait flamber les paris des bookmakers.

Les opposants qui lorgnent sur un maroquin ministériel

  • lun, 08/12/2014 - 04:51

Ce qui bloque la nomination d’une équipe de «cohésion nationale» promise voici plus d’une année par le Chef de l’Etat, c’est la bousculade au portillon. Qui nommer, qui laisser sur le carreau?

Pages